icon_CBicon_customericon_espace-prosicon_facebookicon_fileicon_google-plusicon_kit-customizedicon_pinteresticon_proicon_staricon_truckicon_twitterillus_bankwireillus_CBillus_CB3xillus_chequeillus_devisillus_phonelogo_avis-verifieslogo_facebook-letterlogo_paypallogo_ukoo

Comment concevoir son garde-corps ?

Le choix du type de garde-corps se fait en fonction de vos besoins et de l’emplacement où il prendra place. En effet, selon s’il se trouve en extérieur ou en intérieur, sur un balcon ou dans un escalier, le garde-corps présentera des caractéristiques et des normes à respecter bien différentes.


Quelles sont les structures de garde-corps ?

Il existe de nombreux types de garde-corps selon les emplacements où ils sont installés. Les principaux lieux sont les fenêtres, les terrasses, les escaliers, et les mezzanines.

Les garde-corps peuvent également être catégorisés selon leur structure. Ainsi on retrouvera :

  • Icône représentant la structure garde-corp mixte

    Les garde-corps mixtes

    Ils se composent par exemple d’une partie inférieure en béton et d’une partie supérieure en inox ou en acier, ou encore poteaux en bois, remplissage verre ou barres ou câbles, etc...

  • Icône représentant la structure garde-corp à barreaudage

    Les garde-corps à barreaudage

    Ils sont composés de barreaux verticaux ou horizontaux.

  • Icône représentant la structure garde-corp à remplissage

    Les garde-corps à remplissage

    Ils peuvent être composés d’éléments très différents. Grille sur l’ensemble de l’espace, composition mixte barreaux et verre, verre uniquement, plaque métallique avec des motifs percés, etc.

  • Icône représentant la structure garde-corp à câbles

    Les garde-corps à câbles

    Ils se composent de poteaux entre lesquels sont tendus des câbles (généralement métalliques). Un remplissage partiel en verre ou en tôle est également possible.

Bien que le choix du type de garde-corps passe parfois pour un choix purement esthétique, il n’en est rien ! Les normes en vigueur en France pour ces produits sont très strictes et certaines structures s'imposeront en fonction du lieu que vous souhaitez sécuriser.


Quelles sont les normes à respecter ?

Les garde-corps sont avant tout des éléments de sécurité qui préviennent les chutes des personnes. En France, il existe plusieurs textes fixant les normes pour le dimensionnement des garde-corps :

  • NF P01-012 Dimensionnement des garde-corps
  • NF P01-013 Essais : méthodes et critères

Les normes françaises s’appliquent à tous les garde-corps ou éléments de protection à caractère définitif qui constituent les bâtiments d’habitation, de commerces ou de bureaux, industriels ou scolaires. Ces normes doivent être respectées dès lors qu’il y a un risque de chute.

Il existe des principes généraux qui sont alimentés de spécifications précises selon le lieux d’installation et la structure du garde-corps.

Quand doit on installer un garde-corps ? norme NFP 01-012

La norme prescrit l’obligation de pourvoir une zone d’un garde-corps à partir du moment où la hauteur de chute excède 1 mètre depuis la zone de stationnement. Comprenez par zone de stationnement l’endroit le plus élevé où une personne peut poser le pied.

A titre d’exemple, sur une terrasse donnant sur le vide, la zone de stationnement est le sol de la terrasse.

A contrario, si la terrasse est bordée d’un muret ou acrotère, cet acrotère pourra être considéré comme zone de stationnement. Concrètement, si une terrasse présente une hauteur de chute de 90 cm depuis le sol de la terrasse mais qu’il y a un acrotère de 20 cm surplombant ce dernier, le garde-corps devient obligatoire.

Ce sont aussi la sagesse et le bon sens qui doivent vous guider ! Si la hauteur de chute est inférieure à 1 mètre, la même terrasse peut tout de même représenter un danger potentiel pour ses utilisateurs, et la mise en place d’un garde-corps semble incontournable. Une chute même de faible hauteur peut avoir des conséquences dramatiques.

Quelle hauteur obligatoire pour le garde-corps ? norme NFP 01-012

On distingue deux garde-corps pour connaître les normes de hauteur à respecter. Le garde-corps dit de “plateforme” (sur une terrasse ou une mezzanine par exemple) et le garde-corps d’escalier.

  • Un garde-corps de plateforme doit au minimum mesurer 1m de hauteur.
  • Les garde-corps d’escalier : leur hauteur doit être comprise entre 80 et 100 cm depuis le nez de marche, mais la hauteur reconnue comme étant la plus ergonomique se situe autour de 90 cm.

Quand appliquer la zone de protection de 45 cm ? norme NFP 01-012

La norme norme NFP 01-012 désigne une hauteur depuis le sol qui ne doit pas pouvoir être escaladée. Elle s’applique seulement si la hauteur de chute depuis la zone de stationnement est supérieure à 1 mètre.

Elle concerne uniquement les garde-corps de plateforme, pas les garde-corps d’escalier. Dans les escaliers, pas de zone de protection obligatoire.Ainsi, vous pouvez parfaitement équiper votre terrasse d’un garde-corps à verre et barres, et votre escalier d’un garde-corps à 5 barres.

Les garde-corps à barreaudage vertical dont les barreaux sont espacés de 11 cm maximum ne sont pas concernés par cette zone de protection, puisque la nature même du barreaudage vertical empêche l’escalade du garde-corps.

La norme norme NFP 01-012 est destinée à empêcher un enfant d’escalader le garde-corps. Elle présente l’inconvénient de réaliser une partie basse pleine sur le garde-corps (en verre, tôle, juxtaposition de barres…) qui diminue la transparence du garde-corps et demande de l’entretien (nettoyage du verre, du polycarbonate ou de la tôle…).

Différentes manières de réaliser cette zone de protection de 45 cm de haut :

  • mur en béton de 45 cm surplombé d’un garde-corps de 55 cm au moins.
  • structure en bois de 45 cm surplombée d’un garde-corps de 55 cm au moins
  • partie basse en panneaux de tôle, verre, bois, polycarbonate…
  • partie basse réalisée par juxtaposition de barres espacées de 5 cm au maximum. Cette solution, détaillée dans la norme, permet d’éviter l’entretien de panneaux de tôle, verre ou bois.

Par exemple, si vous choisissez de mettre en place un garde-corps à verre et barres horizontales sur votre terrasse :

  • Le haut du panneau de verre devra être situé à minimum 45 cm du sol.
  • Le bas du panneau de verre devra être à maximum 10 cm du sol.

Les câbles sont à proscrire de la zone de sécurité car interdits.

Quelles règles pour un remplissage de garde-corps à barres ou à câbles ? norme NFP 01-012

Pour les garde-corps à barreaudage vertical, la distance entre 2 barres verticales doit être de 11 cm au maximum.

Pour les garde-corps comprenant un barreaudage horizontal, la distance entre les barres doit être de 18 cm au maximum.

Les garde-corps comprenant des câbles horizontaux : espacement maximum 14,5 cm

Quelles normes pour la résistances à l’effort ? norme NFP 01-013

La résistance aux efforts horizontaux est une composante très importante des normes pour les garde-corps. C’est elle qui garantie qu’une installation saura résister si un individu s’appuie contre le garde-corps ou s’il y est poussé.

Cette résistance est exprimé en daN, c’est à dire en décanewton. Par exemple, pour un garde-corps résidentiel privé, le garde-corps doit pouvoir résister à un effort de 60 DaN par mètre linéaire.

Beaucoup de garde-corps ont le potentiel pour répondre à cette norme. La qualité du matériau n’est cependant pas le seul critère permettant d’atteindre l’objectif de résistance aux chocs : entrent aussi en jeu la structure du garde-corps, ainsi que la façon dont il sera ancré au sol.

Par exemple, pour la structure d’un garde-corps, entre en jeu l’espacement des poteaux : plus ils sont rapprochés, plus le garde-corps sera solide. Plus ils seront éloignés les uns des autres, plus il sera fragile.

Faites vous conseiller par un professionnel pour définir la structure de votre garde-corps en fonction de son remplissage.

Concernant la fixation au sol, il est essentiel d’utiliser de la fixation professionnelle.

Par exemple, dans le béton, on évitera les chevilles en plastique, insuffisamment résistantes au profit de scellements chimiques ou de goujons d’ancrage. Dans le bois, il faudra ancrer le garde-corps solidement et profondément à l’aide de tirefonds.

L’épaisseur du support de fixation est également déterminant : si votre dalle en béton, par exemple, n’a que 10 centimètres d’épaisseur, fixez votre garde-corps avec un scellement chimique ou choisissez des goujons d’ancrage adaptés à cette épaisseur de dalle. Certains grands fabricants de goujons proposent des goujons courts dont la qualité d’ancrage ne dépend pas de sa longueur mais de ses qualités techniques.

En tout état de cause, choisissez de la quincaillerie de fixation en inox A4 qui résiste à la corrosion et vous garantit une fixation solide et durable, et faites vous conseiller par un professionnel avant d’acheter.

Voir l'avis de Métalenstock

Icône représentant le matériaux Bois

L'avis de Métalenstock

Si vous avez un doute ou des interrogations sur la conception de votre kit de garde-corps en inox, n’hésitez pas à nous contacter pour poser vos questions.

En fonction de votre configuration et de vos souhaits, nous vous proposerons la solution la plus adaptée à vos besoins.

Nos techniciens vous conseilleront de façon globale sur votre projet, en tenant compte de tous les paramètres évoqués ici, mais surtout en tenant compte de vos souhaits !

Une fois le type de garde-corps sélectionné, il reste un choix d’importance : quel type de pose allez-vous réaliser ?


Choisir le type de pose : à la française, à l’anglaise ou traversante ?

Il existe aujourd’hui trois solutions sur le marché du garde-corps résidentiel : la fixation dite à la française et celle dite à l’anglaise (une vieille rivalité). La troisième, réservée aux escaliers à limon central, est la pose traversante.

  • Icône représentant la fixation à la française

    La fixation à la française

    il s’agit d’une fixation sur le dessus d’une surface, sur la partie horizontale. Elle se caractérise par l’installation de poteaux de garde-corps équipés de platines de sol. Parmi les avantages de cette fixation figure sa facilité d’installation ainsi que sa robustesse, ce qui en fait la solution la plus sécurisante. Si l’on regarde du côté de ses défauts, on retrouve principalement son encombrement au sol.

  • Icône représentant la fixation à l’anglaise

    La fixation à l’anglaise

    les poteaux du garde-corps sont équipés de platines permettant une fixation sur le côté, en applique sur les côtés de l’espace à sécuriser, sur la partie verticale. En résulte un petit gain de place et un esthétisme tout particulier. Il faudra en revanche compter sur une installation plus complexe qu’avec une fixation à la française.

  • Icône représentant la fixation traversante

    La fixation traversante

    Réservée aux escaliers à limon central, cette solution permet d’installer un garde-corps là où les 2 autres solutions ne le permettent pas.

Rigidité et robustesse du garde-corps selon la pose

La fixation sur le dessus, à la française, permettra un maximum de solidité pour votre garde-corps. En effet, à section de poteaux équivalente, les poteaux pour une fixation à l’anglaise sont forcément plus longs. En résulte un bras de levier plus important et un travail de la platine de fixation différent à l’arrachement. Pour obtenir la même rigidité il conviendra alors d’augmenter le nombre de poteaux pour une pose à l’anglaise.

Un remplissage du garde-corps avec des barres ou du verre contribue à la rigidité globale du garde-corps. Pour un remplissage avec du câble, la situation est très différente : matériau souple, le câble ne contribue aucunement à la rigidité du garde-corps. Dans ce cas, seule la main courante apporte de la rigidité complémentaire aux poteaux. Ainsi, nous vous recommandons un garde-corps à câbles uniquement en pose à la française, sur le dessus, mais pas à l’anglaise.

Gain de place

  • La fixation sur le dessus, à la française, sur une terrasse par exemple, empiète légèrement sur la terrasse
  • La fixation sur le côté, à l’anglaise, libère complètement la terrasse ou la mezzanine

Si votre terrasse, mezzanine ou escalier est suffisamment large, privilégiez autant que faire se peut la pose à la française, sur le dessus, qui a des avantages techniques et esthétiques.

Le plus esthétique : française ou anglaise ?

Tout dépend d’où on se place pour regarder le garde-corps. Prenons l’exemple d’un garde-corps de terrasse ou de mezzanine. La fixation à la française présente des platines ou des cache-platines visibles depuis la maison, la fixation à l’anglaise présente des platines visibles depuis le jardin ou la rue, platines de poteaux longs.

Tous les goûts sont dans la nature, mais en règle générale, la vue des poteaux rallongés et de leurs platines pour les poteaux à l’anglaise est considérée comme disgracieuse par rapport aux platines des poteaux à la française.

C’est en partie pour cela qu’il se vend beaucoup plus de garde-corps en pose sur le dessus, à la française.

Les terrasses et balcons dotés d’une étanchéité à l’eau

La réalisation d’une étanchéité sur une terrasse ou un balcon peut être une bonne chose s’il y a une pièce de la maison en-dessous.

  • Soyez attentifs au fait que bien souvent, les étancheurs négligent la question du garde-corps qui, bien souvent devrait être réglée avant la pose de l’étanchéité.
  • Nous vous recommandons d’aborder en amont avec votre prestataire d’étanchéité la question du garde-corps, l’obligeant ainsi à préserver au mieux vos intérêts selon le cas de figure où vous vous trouvez (dalles sur plots, acrotère de balcon, etc…)
  • Cela peut particulièrement devenir un casse tête si votre façade est en plus munie d’une isolation extérieure.
  • Le garde-corps pourra être posé à la française ou à l’anglaise si cela est prévu avec l’étancheur
  • Souvent, les balcons des constructions neuves sont réalisées avec un acrotère périphérique. Souvent, cet acrotère est étanchéifié au même titre que le sol. Dans ce cas, le garde-corps sera le plus souvent posé à l’anglaise. Dans les cas où il y a en plus une isolation de la façade par l’extérieur, le garde-corps sera posé à l’anglaise sur la face intérieure de l’acrotère.
  • Lorsque l’on perce l’isolation pour réaliser le garde-corps, que ce soit à l’anglaise ou à la française, on peut utiliser des joints d’étanchéité qui seront positionnés de part et d’autre de la platine sur chaque fixation. Cette étanchéité de fixation pourra être renforcée par l’application de joints silicones et éventuellement d’un cache platine lui même siliconé. Ainsi, cela n’est plus réellement un mal de percer l’étanchéité.

Les terrasses et balcons avec dalles sur plots

Dans ce cas de figure, il faut bien garder à l’esprit que l’objectif, pour le respect de la norme est de réaliser un garde-corps avec une hauteur de 1 mètre minimum à partir du sol fini (le dessus des dalles).

Bien souvent, cela ne permet pas d’utiliser des poteaux standard, il faut alors recourir à de la fabrication sur mesure, avec des poteaux plus longs, ce qui renchérit un peu le prix du garde-corps.

La pose pourra néanmoins être réalisée :

  • à la française avec des poteaux plus longs et un cache platine masquant la découpe de la dalle
  • à l’anglaise avec des poteaux plus longs

Le cas particulier de la pose traversante

Il existe sur le marché des poteaux de garde-corps en inox équipés d’une tige filetée pouvant traverser une marche en bois, en béton ou en pierre.

La finition sur le dessus et le dessous de la marche est assurée par une platine. La marche se trouve ainsi entre ces 2 platines. Le système permet d’obtenir une bonne rigidité.

La pose traversante est particulièrement intéressante pour les escaliers à limon central ou les escaliers suspendus, dont la fixation se trouve dans le mur.

L’encombrement du garde-corps est réduit grâce à des platines de faible diamètre, ce qui permet d’équiper aussi les escaliers de faible largeur qui, lorsqu’ils sont dépourvus de garde-corps, sont extrêmement dangereux.

Voir l'avis de Métalenstock

Icône représentant le matériaux Bois

L'avis de Métalenstock

Le choix du garde-corps doit se faire en fonction de vos besoins. Un produit conçu et adapté pour son emplacement sera beaucoup plus sécurisant qu’un autre qui ne l’est pas.

Quant à la fixation, elle se choisira en fonction :

  • de l’espace disponible mais aussi de la solidité de la dalle ou du limon. Privilégiez une fixation à la française pour un grand espace et une fixation à l’anglaise si vous manquez de place et que votre dalle ou support de fixation en bois est assez robuste.
  • de la rigidité escomptée : à chaque fois que c’est possible, privilégiez une pose à la française, pour obtenir une meilleure rigidité du garde-corps. Il existe aujourd’hui des systèmes de percement du grès cérame, du carrelage ou de la pierre, qui sont très performants. Ils permettent de poser un garde-corps à la française sans fissurer ou casser les carreaux ou les dalles.
  • de la finition de surface : les dalles sur plots impliquent la plupart du temps une fixation à l’anglaise, même si la fixation à la française reste possible.
  • de l’isolation : si elle est extérieure, la pose à la française semble plus logique, sauf dans les cas où il y a un acrotère. Dans ce cas la pose à l’anglaise à l’intérieur de la terrasse ou balcon est également envisageable.

Chez Metalenstock, nous pouvons vous proposer tous les types de fixation évoqués.

N’hésitez pas à nous contacter pour vous faire conseiller en fonction de votre configuration et de vos choix esthétiques.

Nous pourrons trouver ensemble la solution optimale.

Pour les escaliers à limon central, bien souvent la pose traversante s’impose, car plus esthétique et plus fonctionnelle.